Tableau prévisionnel d’intégration Janvier 2020

La base de données couvre la période 1638-1807

Elle s’étoffe désormais de 1069 testaments lesquels comportent des informations très importantes pour la reconstitution des familles.

Au XVIIe siècle, la rédaction des testaments est très bien codifiée :

Après quelques lignes où sont présentés date, lieu, notaire  et testateur, ce dernier commence par se mettre en règle avec l’église. Cela consiste à léguer au curé du village des sommes d’argent pour la commande de messes pour la paix de son âme.

Viennent ensuite les legs à ses enfants, sa femme et parfois ses frères et sœurs. Bien sûr la liste n’est pas exhaustive mais elle permet d’apprécier la composition de la famille à la date de l’acte.

Mais attention, un testament n’est pas nécessairement suivi du décès. D’autres testaments suivent parfois plusieurs années après. Il est alors intéressant de comparer la famille à cette nouvelle date.

 

Autre intégration importante, celle de la totalité des actes du registre de notaire le plus ancien à savoir le registre 2E12154, période 1638-1640. Vous trouverez là des quittances, des transactions, des inventaires après décès et bien d’autres actes qui vous permettront d’affiner encore plus les familles de ce vallon, de mieux évaluer leur niveau de vie et bien souvent de situer leur lieu de vie.

L’intégration des autres registres se fera progressivement. Plus de 6000 actes sont déjà relevés par Alain JAUBERT qu’il faut vraiment remercier pour cet énorme travail.

Reste désormais avec ces nouvelles intégrations à relier chaque personnage à ceux existants déjà dans la base et à gérer les doublons.

La base de données est le reflet exclusif des informations contenues dans les actes. Malgré tout le soin apporté, des erreurs restent possibles. Plus difficile à détecter sont celles du curé ou du notaire.

Si vous en découvrez, n’hésitez pas à nous les signaler. Il est important que cette base de données soit la plus « propre » possible et reste une référence.

Chaque acte est indexé sur les photos des registres. Près de 40 000 photos sont ainsi accessibles en cliquant sur le bouton « Voir les images associées »

Bonne recherche.