Mise en ligne de la base de données

Organisation de la base de données :

Elle comporte deux interfaces :

1.       L’interface utilisateur, celle à laquelle vous avez accès. Nous l’avons souhaité simple et efficace. Vous pouvez effectuer des recherches avec quelques filtres permettant d’affiner les résultats. Un lien vous permet de voir les photos des actes.

2.       L’interface administration. C’est la face cachée de l’iceberg. Elle permet

·         d’ajouter/modifier un acte,

·         Ajouter/modifier un individu

·         Gérer les doublons.

 

Originalité de cette base de données :

Elle réside essentiellement dans la gestion des doublons. En effet, lors de l’intégration d’une liste de baptême, un individu peut apparaître plusieurs fois.

Exemple : 5 baptêmes pour un même couple : Cela fait 5 actes différents et 5 pères, 5 mères, 5 GPP …

La gestion des doublons va permettre de fusionner les 5 pères en un seul en conservant les données enregistrées pour chacun des actes, les 5 mères, les 5 GPP …

La fusion gère aussi les dates ce qui permettra d’affiner la période de vie d’un individu.

De fait, ce fonctionnement est très proche d’un logiciel de généalogie en ligne.

 

Comment va s’opérer la gestion des doublons ?

Les fusions ne peuvent pas se faire de manière automatique. Elles se feront donc manuellement en analysant les informations possédées et après avoir acquis la certitude qu’il s’agit d’un même individu.

 

Quelle conséquence pour l’utilisateur ?

Cette fusion sera nécessaire après chaque intégration de registre. Dans un premier temps lors de vos recherches, vous obtiendrez une simple liste des individus. Puis les familles seront reconstituées au fur et à mesure des fusions. 

Un exemple :

L’intégration des baptêmes de 1671 à 1762 fait apparaître 7216 individus. En réalité j’estime qu’après fusion il n’en restera qu’environ un millier. Dans l’exemple des 5 baptêmes ci-dessus, je conserve un père sur cinq, une mère sur cinq …

Vous l’avez compris, cela va demander un certain temps.

Que trouve-t-on dans cette base de données ?

L’intégration des registres va nécessairement se faire en deux étapes :

1.       L’intégration de la liste des actes d’un registre

2.       La fusion des individus

La base actuelle comprend tous les baptêmes du Laverq de 1671 à 1762, sans les fusions. Consultez le tableau prévisionnel des futures intégrations. Il sera réactualisé après chaque modification de la base. Cela vous permettra de suivre son évolution.

 

Conventions concernant les dates

Chaque individu est affecté par défaut d’une date approximative de naissance et de décès liée à la date de l’acte. L’écart entre génération est fixé à 20 ans.

Exemple : Baptême d’Antoine REYNAUD le 07/11/1735

Son père Jacques : Né avant le 07/11/1715, décédé après le 07/11/1735

Son grand père paternel Jean Baptiste : Né avant le 07/11/1695, décédé avant le 07/11/1735

 

Ces informations sont enregistrées automatiquement lors de l’intégration des fichiers dans la base.

Lors des fusions, ces dates évolueront en fonction de l’ensemble des actes concernant chaque individu. Ces dates approximatives pourront être remplacées par les dates réelles si les actes existent.

En attendant les fusions, ces dates permettent de situer chaque individu sur une période.

Dans l’exemple précédent, Jacques Reynaud était vivant entre 1715 et 1735.

Bonne découverte