Les dossiers de la commune sur le Laverq en 2019

Travaux à la chapelle des Clarionds.

Les travaux ont commencé le 3 juin et se sont terminés au milieu de l’été. Je tiens à remercier, les artisans bien-sûr, Jean-Louis et Jean-Yves, Maryse qui a complètement restauré le tableau de la Sainte Trinité, Noël et Lionel qui ont remis à neuf la porte d’entrée, Philippe qui nous a conçu et réalisé un magnifique vitrail de la fuite de Joseph en Egypte (Saint Joseph est le saint patron des Clarionds et de la chapelle) et bien-sûr tous les habitants qui nous ont aidé à déménager, nettoyer et réaménager tout le mobilier de la chapelle.


Petit rappel sur le financement : le montant des travaux est un peu supérieur à 30 000 euros.
42 personnes ont donné, pour un montant de 9030 euros (disponible pour la chapelle 8488.20€) , à la Fondation du Patrimoine. 23 donateurs ont apporté 1836 euros directement à notre association. Nous nous sommes engagés à donner la somme de 8780 euros dont 660.5 € pour le vitrail. La SAMSE versera 2000 euros au titre du mécénat, le Conseil Régional devrait verser 6345 euros. La commune se chargera du solde. Une bonne réalisation pour les habitants du hameau, pour la commune et pour l’association. L’inauguration se fera au printemps.

Construction du gîte communal.

Les travaux ont commencé en avril sous la neige et se continuent cet hiver, avec une météo clémente. L’entreprise de travaux publics a réalisé les fouilles, le gros œuvre, la retenue collinaire le captage de la source et reviendra pour des travaux ultérieurs. Le charpentier a mis en place l’ossature bois, la toiture et continue en réalisant l’isolation intérieure. Le 29 juillet le Préfet et les élus régionaux ont accompagné Daniel le Maire et Paul l’architecte pour poser « la première poutre symbolique ».
Le dallagiste a coulé en 3 jours les 3 dalles de béton lissé; le plombier et l’électricien avaient posé auparavant tout les départs des réservations et ont commencé la pose des conduits et fourreaux. Le plaquiste pose les cloisons.


La commune a lancé un appel d’offre pour trouver un gestionnaire qui devra ouvrir presque à l’année cette structure d’accueil. Notre association (Corine, Gérard et Lucien) a été sollicitée pour l’établissement du cahier des charges et pour le choix définitif du gérant. Un première sélection en décembre s’est soldée par un dédit des candidats et un nouvel appel à candidatures est en cours, si dans vos connaissances une personne est susceptible d’être intéressée, allez sur :
http://www.meolans-revel.fr/actualites/2020/01/06/appel-candidatures-gerance-gite-laverq

La municipalité souhaite que les activités du gîte s’inscrivent dans l’esprit de ce vallon préservé et accueillant.


Les travaux d’électrification pour le gîte (l’enfouissement de la ligne électrique depuis les Clarionds) se sont déroulés en septembre-octobre, l’accès au vallon était alors un peu compliqué.

Souhaitons une bonne poursuite des travaux pour que les gestionnaires puissent commencer début juillet leur activité, accueillir dans de bonnes conditions les visiteurs du vallon et poursuivre ainsi cette tradition d’accueil initiée par les familles Collomb puis Silve. Soyez, vous aussi, les acteurs de cette évolution dans le respect du caractère du vallon du Laverq; faites connaitre cette future structure d’accueil et venez ensemble l’apprécier.

La piste de Gautier :

Les travaux de confortement de la piste actuelle depuis l’Abbaye et ceux de la création de la nouvelle piste, en direction du plateau de Gautier, devaient commencer le 2 septembre.
Plusieurs réunions sur le terrain avec la commune, l’ONF (maitre d’œuvre), l’animatrice Natura 2000, notre association, l’écologue et l’entreprise Eiffage , qui avait été retenue, avaient permis de trouver les meilleures
conditions d’exécution et de respect des milieux. La commune avait recruté cet écologue pour réduire l’impact des travaux sur la faune et la flore et pour déterminer les meilleures mesures de compensations.
Mais le 28 août, le maire recevait une lettre recommandée d’un avocat mandaté par France-Nature Environnement-04, qui lui indiquait que l’autorisation pour la traversée de la Blanche, au titre de la loi sur l’eau, était caduque depuis le 1er février 2019 et que, si les travaux commençaient, une plainte serait déposée.
La Maire, contraint par les délais et la saison avancée, a dû annuler tous les travaux.
Une nouvelle demande sera faite.

Merci de votre attention, j’ai été peut être un peu long, mais beaucoup d’entre vous me disent prendre du plaisir et de l’intérêt à cette rétrospective annuelle.
Bien amicalement à vous tous et au plaisir de vous lire: remarques, suggestions sont les moteurs de notre motivation.

A suivre : Les activités de l’association en 2019

Lucien