En amour infini

 

 

Nous fleurissons d’abord entrouvrant les paupières
Comme pommier d’amour offert à son printemps
Nous fleurissons d’abord en berceaux et mystère
Offrande de la vie au monde qui s’enfuit.

 

 

 

 

 

      Nous fleurissons parfois au détour d’un sourire
      Bourgeon gonflé de sève venue nourrir le jour
      Nous fleurissons parfois en désirs et lumière
      Au fil de cet instant où bascule le temps.

 

 

 

 

 

 

Nous fleurissons enfin par ce qui nous libère
Butinant en nos cœurs    le pollen de nos sens
Nous fleurissons enfin en secrets et prières
Par tout ce qui surgit au détour de nos pas.

 

 

 

 

 

 

      Le fruit ne sera mûr que si toute la sève
      Parcourant en tout sens le bel arbre de Vie
      N’a pas porté en vain la coupe de la Joie
      Aux lèvres de l’Azur en Amour infini.

 

 

 

Lise

Photos
Michel D, Lucien, Roland