D’âmes et d’eau vive

Lise, très attachée au vallon du Laverq, pays de ses ancêtres (sur la commune de Méolans Revel), issue d’une grande lignée d’enseignants et de scieurs, avait un projet qui la tenaillait depuis longtemps.

Par amour pour ses parents, par fidélité à la tradition, pour faire découvrir et respecter le vallon : Faire connaître les écrits de sa maman Léa, qui dans les années 1935, avait couché sur un cahier d’école la vie du vallon et de ceux qui le faisaient vivre au fil des jours, au fil de l’eau.

Longtemps elle a remis sur l’écritoire ce projet, et puis, comme depuis quelques années sa plume s’est déliée, voilà qu’elle choisit les meilleurs passages qui racontent cette vie de labeur, de fraternité, de solidarité.

 

Préface de Lucien Tron, descendant de Lavergans, habitant permanent du Laverq, président de l’association du Laverq

 

 

Elle a édité à compte d’auteur quelques centaines de livres où, fidèle aux écrits de sa maman, elle raconte la vie des champs, l’école, les scieries et moulins, toute cette vie qui foisonnait encore et qui donnait tout son sens à cette alternance des saisons, à cette nature respectée, apprivoisée, mais jamais pillée

 

Au travers de ces textes on découvre cette sagesse généreuse, ce bon sens des paysans, cette solidarité et entraide montagnardes qui permettaient de survivre et aussi cet attachement au vallon du Laverq de tous ces habitants.

 

 

Amis lecteur, pour que vive la vallée au cœur de chacun, vous pouvez commander ce livre (15 euros plus 5 euros de port), soit à Martine GARNIER 694 bd E Devaux 04100  MANOSQUE, ou à lui envoyer un courriel à martine.gar.gy(at)gmail.com, soit directement à l’association de protection du Laverq, à qui elle a fait don de 100 livres en téléchargeant le bon de commande.

 

L’eau vive lavergane entrera dans vos cœurs, et les âmes fortes vous donneront force et courage.

Lucien

Partager l'article sur Facebook