Neige de Mars

 

 

Nous l’appelons neige
Son blanc nous émeut
Elle est ce passage 
De l’eau sous nos yeux.

Vers d’autres rivages
Elle fond peu à peu
Nous laissant pour gage
La mer et les cieux.

Et de ce mirage 
Naît la fleur sauvage
Grignotant la peau
De son doux manteau.

Lorsque le Printemps
Qui vient sous nos pas
Puise à la source
L’âme de son repas.

Lise

Photo : Michel Tardieu